Les ateliers litteraires "Mot à Mot" en quelques phrases

Ecrire en atelier avec une romancière c’est:

« Apprendre à mettre en écriture cette part de soi, réelle, imaginaire, personnelle, remisée, laissée en friche dans l’attente un jour, d’écrire pour transmettre. Mais pour écrire, il faut oser et surmonter parfois des interdits. C’est le rôle de la romancière de provoquer l’émergence de cet écrit qui sommeille en chacun de nous, et de l’accompagner vers le plus haut : la lecture. »

Depuis dix ans, Joëlle Guillais anime des ateliers littéraires en collaboration avec l'Université Paris 1 -Sorbonne, la Maison des écrivains, la Drac ainsi que des centres culturels. Elle intervient aussi en tant que formatrice en milieu professionnel à partir d’une méthode expérimentale qu’elle a conceptualisée afin de potentialiser les ressources de chacun et de favoriser la création professionnelle ainsi que la réinsertion professionnelle.

A quoi sert un atelier d’écriture :

- Susciter l’émergence du potentiel créatif avec des thèmes conçus et élaborés pour accompagner l’écriture vers la création littéraire.

- L’atelier devient « une chambre à soi » afin de se poser et de se déployer pour partager le plaisir de la diversité et de la découverte.

Des outils évolutifs :

- Les ateliers sont des lieux de formation, de convivialité et de production littéraire.

- Les « auteurs » apprennent à relire et retravailler leurs textes. En effet, la spécificité des Ateliers « Mot à Mot » est de proposer un retour sur les textes et un suivi de l’évolution de chaque « auteur » selon le rythme et le potentiel de chacun.

- Afin de réunir les conditions les plus favorables pour réussir ce travail de créativité et mener les auteurs d’ateliers vers ce qu’ils souhaitent, Joëlle Guillais est à l’écoute de chacun.

- Chaque semestre : L’atelier « Mot à Mot » organise une rencontre et les auteurs lisent leurs textes en public.

- L’un d’entre eux a donné lieu à la publication d’un roman collectif Les causeuses une aventure sociale et culturelle avec des femmes en banlieue. « Qui sont les causeuses d’Hérouville, ces prétentieuses inconscientes qui, dans l’inconfort de la cité, se racontent ? Il faut les voir écrire à mains nues et s’élever avec poésie et imaginaire vers la littérature… » Joëlle Guillais.

- Des projets éditoriaux s’élaborent : Amélie Grossmann-Etoh, étudiante et auteure de l’atelier Mot à Mot, vient de publier son premier roman écrit et travaillé avec Joelle Guillais. Cf Blog.

- Les ateliers « Mot à Mot » sont ouverts à d’autres créateurs. Régulièrement, Joëlle Guillais invite des photographes, des plasticiens qui découvrent la qualité des textes écrits à partir de leur travail.

Fonctionnement de l’atelier:

L’atelier se fait en deux temps, un temps pour écrire, un temps pour lire les écrits. Une séance dure environ trois heures, à raison de trois fois par mois. Retour sur textes et mise en voix publique.
Pour plus d’informations, appelez au : 06 81 14 57 42
Adresse email : guillaisj@yahoo.fr
Atelier « Mot à Mot » à Paris : Métro Motte Picquet-Grenelle ou Métro Avenue Emile Zola.

16 février 2007

Le Nouvel Observateur plébiscite les Mauvaises Nouvelles Littéraires

Jérôme Garcin, responsable des pages culturelles, parle du Perche et plus particulièrement de Joëlle Guillais.

Photobucket - Video and Image Hosting

Voici l'article paru dans Le Nouvel Observateur - 15/02/2007, écrit par Jérôme Garcin

"On se souvient que, pour avoir écrit «Pays perdu» (L'Esprit des Péninsules), Pierre Jourde s'est fait lyncher à coups de caillasses, en 2004, dans ce hameau du Cantal où son père avait été agriculteur et où il est enterré. Les habitants n'avaient pas aimé la manière dont l'écrivain évoquait, dans son livre âpre, de vieilles intrigues amoureuses et une propension tenace à l'alcoolisme. C'est bien connu, la France du bout du monde ne veut pas qu'on la dérange dans son mutisme de pierre. Elle déteste que les romanciers la visitent et, en la couchant sur le papier, la réveillent.
Joëlle Guillais est sa nouvelle victime. Née à Alençon dans une famille nombreuse et pauvre, fille d'un père qui s'est suicidé par pendaison, adepte de Duras et de Bourdieu, elle s'est battue pour étudier et passer son doctorat d'histoire sous la direction de Michelle Perrot. Elle a beaucoup écrit sur le monde paysan. Des romans, comme « la Ferme des orages », et des essais, comme « la Berthe », étonnant portrait de Berthe Perrier, une vieille Mayennaise de 90 ans qui a travaillé la terre toute sa vie et réussi à s'imposer dans un monde toujours masculin et souvent machiste.
Ce monde-là vient de briser Joëlle Guillais. Dans la campagne du Perche où elle vivait, parce qu'elle était une femme et une romancière qui creusait son sillon, des agriculteurs l'ont insultée, polluée, ruinée, ont rendu son quotidien irrespirable et menacé, avec des fourches, de lui faire la peau. Elle a dû fuir à Paris sans se retourner. Elle n'écrit plus, sauf ce texte bref, « Mauvaises Nouvelles littéraires », arraché à la souffrance, à la colère, et autoédité (Atelier Mot à Mot, 10 euros, http://joelleguillais.blogspot.com). Il faut le lire pour comprendre à quoi s'expose, en 2007, une femme qui ose transgresser la loi tacite selon laquelle cultiver la terre, ou l'écrire, est l'apanage des mecs. Parmi les battantes, il y avait « la Berthe». Voici la Joëlle. "

Jérôme Garcin
Avant-hier, merci à Jérôme Garcin qui s’est mis en colère. Une belle colère littéraire pour défendre ce petit livre de résistance.


Image Hosted by ImageShack.us

Pour vous procurer ce livre:

  • Par chèque de 12 euros ( prix du livre plus deux euros de frais de port) libellé à l'ordre de ATELIER MOT A MOT à l'adresse suivante: ATELIER MOT A MOT, 39 rue Fondary, 75015 Paris . N'oubliez pas de joindre vos coordonnées sur papier libre (en indiquant si vous souhaitez une dédicace...).
  • Par carte bancaire, effectuez un paiement de 12€ en cliquant sur le lien suivant:



  • Si vous avez des questions supplémentaires ou si vous souhaitez réaliser des achats groupés, merci de nous contacter préalablement à l'adresse suivante guillaisj@yahoo.fr

    Ce livre est également disponible sur ebay.


Aucun commentaire: